Aujourd’hui au pied du lit – 20 mars

À la tête de mon lit, il y a : une photo de Ponette et Tichat, des carnets avec des idées en vrac, mon réveil, une pile de livres lus, une pile de livre à lire, une bouteille d’eau et mon chargeur de téléphone.
Je suis hors sujet : je vous parle de ma tête de lit et pas du pied parce qu’au pied du lit, il y a mes chaussettes de la veille. Et que j’en ai déjà parlé lors de la journée des pieds…..
À vue de nez, je dirais que mon lit a les pieds plats, la tête carrée et les bras de Morphée.
 /

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : OK

2. pas plus de 100 mots : 105 mots

3. éléments réels de la journée : OK

4. suivre la consigne de la date : OK

Luc Bérimont – Rose

Affiche2015 printemps des poetes
Claudia Lucia a eu l’idée de publier deux très belles chansons insurrectionnelles, et la veille un poème d’Aimé Césaire.
Pour le Printemps des poètes, lisons Luc Bérimont (résistant). Plus d’infos sur ce poète ici .
;
Une rose a percé la pierre de la neige
Une rose a percé la pierre de l’hiver
Galopez dans le ciel, chevaux blancs des cortèges
Une rose a percé la pierre de la neige.
Une rose a tremblé sur la paille, à l’auberge
L’ange au gantelet noir roule sous les sapins
Une rose a tremblé, plus frileuse qu’un cierge
La neige lacérait le ciel ultramontain.
Édifice du temps un enfant vous renverse
Une rose, une lampe, une larme au matin.
Il suffit d’un baiser qui réchauffe la neige
.
Et notre rose à nous brûle déjà ta main.extrait de « C’était hier et c’est demain », éd. seghers, 2004