Aujourd’hui « c’est long » – 24 janvier


Une minute 52 c’est long.
Surtout quand on ferme les yeux et que l’on entend les commentaires :

« Il est un peu fougueux ce poney, il saute très au dessus des barres parce qu’il a peur de se faire mal, Amélie est tombée de Nico tout à l’heure, elle a mal au  bras …. »

Quand j’ai rouvert les yeux, ma fille a demandé : il était bien mon parcours de sauts d’obstacles ?

J’ai dit « parfait ! d’ailleurs, je n’ai même pas eu peur et j’ai pris une photo »

– On ne me voit pas sur la photo ? a-t- elle ajouté.

– Si tu crois que c’est facile de viser les yeux fermés !

cso

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : ok

2. pas plus de 100 mots : ok

3. éléments réels de la journée : ok

4. suivre la consigne de la date : ok

14 réflexions au sujet de « Aujourd’hui « c’est long » – 24 janvier »

    • Coucou Asphodèle ,
      J’ai regardé et il y a tous les mots …bizarre …
      En fait comme j’ai écrit sur le vif et que j’ai arrêté au bout de 100 mots ce texte est quasiment incompréhensible 🙂
      Je n’ai pas peur des poneys mais que ma fille tombe
      Elle est tombée en octobre et s’est cassé la clavicule. Elle remonte depuis début janvier et si elle retombe sur son épaule fragilisée … Enfin le docteur a dit que c’était bien consolidé …
      Voilà tout l’explication 🙂

  1. Ah ! partager l’émotion de son enfant, dans un moment que l’on trouve difficile. C’est vrai qu’il vaut mieux fermer les yeux. Finalement, on est plus en symbiose !
    Aspho ! tu n’as pas fait glisser ta souris, dans le bas du texte… tu aurais pu tout lire de cet espace-temps, où le temps est si long !

    • Bonjour Martine
      Je viens d’aller lire ton texte d’hier,,…
      Quand je pense que j’ai trouvé ces deux minutes longues alors que pour toi la longueur de la vie sans ton fils à une toute autre signification ….
      Je suis désolée …
      Je t’embrasse

      • Hello Val,
        En 22 ans, Pierre a bien souvent eu l’occasion de me faire vivre des moments de trouille comme tu décris. Et, comme toi, que de minutes ai-je trouvé longues !
        Mais, c’est vrai, que le temps a perdu son sens depuis que « la » maladie l’a emporté.
        Merci, Val. Je t’embrasse.
        Bon dimanche

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s