Ariol : les petits rats de l’opéra – Emmanuel Guibert et Marc Boutavant. 

 ariol couv
Il s’agit ici du volume 10 des aventures de ce petit âne avec 12 histoires en bande dessinées.
À la maison, nous avons bien du lire la moitié des tomes précédents, c’est dire si ce personnage est une référence chez nous.
Ariol va à l’école avec son ami Ramono (un cochon), il est toujours amoureux fou de Pétula, pendant que Bisbille (une taupe) est amoureuse d’Ariol …Ariol et Ramono sont des animaux mais ont des réactions d’enfants de 8 ans, cela tombe bien c’est l’âge de mon Tichat.
Côté famille, le papa d’Ariol dénommé Picotin adore le fromage qui pue, son tonton l’emmène faire des photos-délire au photomaton :-), sa mamie perd tout et oublie tout. Sa maman participe à une brocante pour faire de la place dans la chambre d’Ariol (Sur cette histoire,  une mention pour les paroles d’Ariol « mes jouets, même si je ne joue plus avec, je les aime bien. Mon garage , par exemple, il me rappelle quand j’étais petit ».
Les dessins sont tendres et drôles. Les dialogues et les espiègleries des phénomènes font mouche…
Pour ma part, j’ai éclaté de rire à l’histoire intitulée « tu danses »
Amourettes, jalousies dans la salle de classe … J’ai apprécié l’imagination débordante des compères tant qu’il s’agit de jouer, et leur syndrome de la page blanche quand il s’agit d’ECRIRE… , j’ai admiré qu’un tuyau d’arrosage puisse se transformer en lasso magique du Chevalier Cheval !!!
En plus d’histoires purement enfantines, quelques pistes de réflexion pour réfléchir avec les parents : ça sert à quoi de voter… , faut il dire pour qui on vote ? … Quel métier tu voudrais faire plus tard ?
Ariol il est trop fort … Un peu comme le Chevalier. Cheval !
Pour finir la préférée de celle de Tichat, (le lecteur de 8 ans) est « Photomaton : mon histoire préférée est celle du photomaton parce qu’au début ils ne sont pas d’accord et puis à la fin ils sont d’accord et la photo avec marqué « wanted » m’a fait penser à Lucky Luke » .
ariol poster
Challenge TOP 50 catégorie BD chez Claire d’un chat de bibliothèque
challenge top 50
Publicités

4 réflexions au sujet de « Ariol : les petits rats de l’opéra – Emmanuel Guibert et Marc Boutavant.  »

  1. Bonjour,
    J’ai trouvé votre article très bon. Je suis un grand fan d’Ariol (comme mon fils) c’est pourquoi je me permets juste de faire deux petites rectifications:
    – Bisbille est une mouche. C’est connu les ânes attirent les mouches (surtout en été).
    – Le prénom du père est Avoine, Picotin est son nom de famille.
    Sur ce, bonne continuation.

    • Bonjour Juju 🙂
      Merci beaucoup pour ces précisions 🙂
      Cela fait des années que je crois que Bisbille est une taupe 🙂 j’ai été influencée par ses belles lunettes roses et l’expression « myope comme une taupe » 😉
      Avoine Picotin quel beau nom 😉
      Bonne journée 🙂

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s