Cheval – Luc Bérimont

jeudi-poesie

Allez chez Asphodèle lire les trouvailles des autres participants 😉

Aujourd’hui, une chanson de Luc Bérimont intitulée Cheval

Pour écouter c’est ici 

Cheval

le cheval a le temps de mesurer la terre

il tire au râtelier la paille du soleil

sur son ventre un tracé de rivières amères

où déferle le sang innocent des sueurs

cheval

 

cheval cloué vivant sur l’arbre de la faim

ton œil veilleur et doux sur nos mains pardonnées

cheval

jusqu’au poitrail dans la houle du pain

éclaboussé de vent et frotté de fumée

cheval

 

cheval mal dégagé des brumes du matin

somnambule avancé sur le bord du ciel vide

une voix te hasarde une voix retient

usé par le vin fort et l’amour et l’eau des larmes

 

 

 

 

 

 

Publicités

21 réflexions au sujet de « Cheval – Luc Bérimont »

  1. Ping : LA POÉSIE DU JEUDI avec Maram al-Masri | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  2. Ping : La poésie du jeudi avec Leconte de Lisle | Les mots de la fin

  3. Ping : Ode à ma femme quilteuse | Il était une fois des points contés…

    • Je l’ai écouté la semaine dernière en programmant le billet
      Je viens de réessayer et effectivement cela ne fonctionne pas ( mais je suis sur le smartphone alors que la fois précédente j’étais sur l’ordi …)
      Bonne soirée Claudialucia 🙂

  4. Il n’y a pas que les hommes qui souffrent, Valentyne
    Partout, il y a des hommes assez cruels pour meurtrir aussi les bêtes.
    Elle est bien triste ta chanson…
    Bon we et gros bisous

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s