Les chevaux d’Aubervilliers – Mano Solo

jeudi-poesie

Allez chez Asphodèle lire les trouvailles des autres participants 😉

Jean Charles m’a fait découvrir Mano Solo ici 

 et pour écouter Mano Solo, c’est ici 

.

Les chevaux d’Aubervilliers ont rendu l’âme cavalière
Les chevaux juste là derrière le cimetière
Répondent à mes prières
Un cabanon au milieu du campement
Juste comme une maison d’enfants
Résonnent d’une course nos coeur battant
Et dans un galop apaisant
Ondule la marche des sentiments

Et si la caravane s’en va, je m’en vais avec elle
Et c’est mon chien qui aboie, car lui aussi il la trouve si belle

La pluie sur le haut-vent cataclope quand à l’abri
On se surprend à aimer la vie

 Les chevaux d’Aubervilliers
Ne battent pas leurs fers sur le pavé
Mais forgent en moi une vérité
Celle que la chance ne m’a jamais quitté

Et si la caravane s’en va
Je m’en vais avec elle

Et c’est mon chien qui aboie
Car lui aussi la trouve si belle

Les cris d’hier sont la crinière à laquelle s’accroche
Une écuyère en or
Les chevaux d’Aubervilliers
Galopent dans mon coeur
Comme une machine à cheval vapeur

Et si la caravane s’en va
Je m’en vais avec elle

Et c’est mon chien qui aboie
Car lui aussi la trouve si belle

zingaro2

13 réflexions au sujet de « Les chevaux d’Aubervilliers – Mano Solo »

    • Coucou Lilou 🙂
      Ce n’est pas un hasard si Mano Solo chante pour nous ici aujourd’hui 🙂
      J’ai d’abord lu les paroles puis découvert la musique après …
      Moins triste à écouter qu’à lire je trouve …

  1. Un choix bien à propos, Valentyne. Il n’y a pas de hasard pour la Jument verte 😉
    J’ai encore appris des choses avec le commentaire de Lilou.
    Je ne connaissais pas ces chevaux et juste le nom de Mano Solo me disait vaguement quelque chose.
    Bon jeudi et gros bisous

  2. Ping : LA POÉSIE DU JEUDI avec Anna de Noailles. | Les lectures d'Asphodèle, les humeurs et l'écriture

  3. Un très bon choix, j’aimais beaucoup la poésie des chansons de Mano Solo, son désespoir (justifié) mais pas larmoyant, il était bien le fils de son père… Saloperie de SIDA même s’il n’est pas mort de ça, ça a provoqué…
    Un artiste déjà presque oublié, on n’est vraiment peu de chose…
    Bises Val ! 😉

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s