Marie Laberge – Gabrielle (incipit) – Aujourd’hui « Une question lue quelque part »

« Cette enfant va me tuer ».
D’un coup de rein, Gabrielle s’extirpe de son transatlantique. Arrivée à la hauteur des glaïeuls, elle aperçoit sa fille qui tient Florent par la main, et qui est déjà en train de tourner le coin de la grange. En se dépêchant, en courant, Gabrielle pourrait l’atteindre. En criant, elle pourrait, peut-être la forcer à se retourner. « Mais pas à revenir », ça, Gabrielle n’a aucun doute. Elle soupire, déjà calmée : à quoi bon vouloir tenir un cheval contre son gré ? A force de lui serrer la bride, il va finir par ruer et vous jeter par terre, sa grand mère le lui avait assez répété.

;

Gabrielle – Marie Laberge 

.

Sur une idée de Chiffonnette

citation

366 réels à prise rapide (les règles sont ici)

1. écrire sur le vif : ko (billet programmé dimanche)

2. pas plus de 100 mots : ok mais pas les miens

3. éléments réels de la journée : ko (livre lu en septembre dernier)

4. suivre la consigne de la date : ok  « Une question lue quelque part » : . à quoi bon vouloir tenir un cheval contre son gré ? Une question importante 😉