Je n’ai pas de sapin mais je veux participer

superSapin
Aujourd’hui hasard du calendrier, double participation chez Price-Minister. La première pour les matchs de la rentrée littéraire et la deuxième pour les sapins :
 ;
Le principe est très simple. Partagez sur votre blog une photo de votre sapin.  Notre jury jouera le rôle des lutins  du Père Noël et désignera trois sapins gagnants :
– Le plus beau
– Le plus fun
– Le plus « je n’ai pas de sapin mais je veux participer »
;.
Je participe dans la dernière catégorie avec cette photo d’installation des figurines du calendrier de l’avent.
 /
Il s’agit pour les néophytes (comme moi) de la reconstitution de la bataille des 5 armées. (Bilbo le Hobbit)
reconstitutio habbit
Une bataille est-elle dans l’esprit de Noël ? je m’interroge mais cette petite installation a été faite dans la joie et la bonne humeur, l’entraide fraternelle  :
 .
– On met les nains à gauche ?
– On n’a pas de loups !
– C’est pas grave on va mettre des chiens !
– Et les nains je les mets pas plutôt ici ?
– Non ici !
– D’accord je m’occupe de Gobelins pendant ce temps …
 .
Je précise que durant cette reconstitution aucun cheval Playmobil n’a été maltraité …
 .
Si j’ai le temps et une connexion internet correcte, je reviendrai ici même le 23 ou 24 décembre avec une deuxième photo 🙂 selon des sources autorisées mais somme toute peu fiables, il se pourrait que le dragon Smaug roupille dans la case du 24 décembre !
 ;
Bon dimanche à tous 🙂

 

Sous les couvertures – Bertrand Guillot

sous les couvertures

C’est le Grand Soir à la librairie ! Le Grand Soir le vrai, pas celui de la fièvre du samedi soir avec paillettes et musique disco ! Pensez donc : lundi, les nouveautés de la rentrée littéraire vont débarquer en force et le libraire va être obligé de mettre les invendus en carton et de les réexpédier : direction vraisemblable (mais non certaine) le pilon.
Bertrand Guillot était dans cette librairie et nous raconte les états d’âmes de ces livres : Il y a d’abord Grand, le meneur de cette Révolution, L’Académicien un peu imbu de sa personne , Conteur le sage, Mauve le brave soldat, Machiavel et son Prince……
Dans cette librairie, les livres vont s’envoler, discuter et même parfois s’étriper … : faut-il se rebeller ou ne peut-on pas lutter contre l’évolution : les livres-papier sont voués à disparaître mais que faire ?

Un roman évoqua la possibilité de tables tournantes, où chacun à son tour se retrouverait en haut de la pile. Un autre suggéra de bannir à jamais les best-sellers. Les utopies étaient de sortie, les révolutionnaires aussi. Même celui qu’on appelait Chouchou un petit livre discret que le libraire aimait recommander à ses visiteurs, s’était rangé du côté de l’insurrection. (p 82)

Entre des chapitres où les livres susnommés racontent leurs espoirs et désespoirs , des personnages en chair et en os, vivent, se rencontrent, débattent du poids d’un géant américain qui vend des livres comme de l’épicerie, des salons de livres où les auteurs attendent patiemment le Lecteur qui leur demandera un autographe.

L’auteur de Grand parle de sa façon d’écrire, Sarah la jeune libraire aimerait changer les méthodes de son patron, un peu dépassé par les nouvelles technologies, une jeune blogueuse critique littéraire  est inondée de livres dans sa boîte aux lettres ;-)….

Je dois avouer avoir bien ri (notamment pendant l’épisode où les livres « raniment » la liseuse, après l’attaque des Best-sellers où les livres « s’habillent » avec des jaquettes « empruntées » aux fameux Best-sellers et pendant la leçon d’onanisme …..)
Un (petit) bémol à faire sur ce livre : tous les livres sont masculins (alors que l’auteur de Mauve est une femme). Certes, on dit UN livre mais quand même ….

;

Livre lu dans le cadre des « challenge de la rentrée littéraire organisée par Price Minister

PRICEMINISTER2014

Comme il faut donner une note , je mets 16 / 20 pour ce livre qui m’a fait passer un très bon moment.

Merci à Price Minister pour ces « matchs » de la rentrée littéraire.

Ce livre cherche une maison d’adoption (avec grande bibliothèque), faites vous connaître dans les commentaires.

Challenge 1% de la rentrée littéraire (2/6) chez Hérisson

CHALLENGErentree2014