L’arbre aux haricots – Barbara Kingsolver

ARBre-aux-haricots_6968

Lecture commune avec Eeguab 😉

.
Marietta Greer, à 22 ans, décide de quitter son Kentucky natal. Elle s’entend pourtant bien avec sa mère, mais elle a envie de nouveaux espaces et part avec sa coccinelle qui roule très bien (même s’il faut la pousser pour démarrer). Elle souhaite commencer une nouvelle vie et se trouve un nouveau prénom, Taylor, en traversant une ville de ce nom. Dans l’Oklahoma, elle s’arrête dans un bar et une femme lui laisse de force un petit enfant (presque un bébé pas plus de deux ans). Plus loin,dans un motel, Taylor découvrira que la petite fille a été maltraitée, battue et violentée. Elle décide de garder la fillette indienne, la surnomme Turtle (pour sa façon de s’accrocher à elle), elle se trouve un emploi stable et une colocataire (Tucson – Arizona).

.
Dans ce livre à la fois plein d’humour et de gentillesse, Barbara Kingsolver nous fait suivre des personnes très attachantes que ce soit Taylor et sa « fille » sa colocataire Lou Ann, sa patronne et deux émigrés clandestins quatémaltèques, Espéranza et Estevan.
Jusqu’au jour où les services sociaux se rendent compte que « Turtle » n’a pas été adoptée légalement et qu’ils somment Taylor de retrouver les parents biologiques pour une adoption en bonne et due forme ou celle-ci sera placée dans un foyer……

.

En conclusion : une histoire intéressante avec de très beaux passages sur l’amour maternel que que soit celui de Taylor pour l’adorable Turtle, celui d’Espéranza pour Ismène, celui de Lou Ann pour son fils et celui de la maman de Taylor pour Taylor elle même.

.

Un extrait . La rencontre entre Taylor et Lou Ann (p 96)

Lou Ann est bientôt revenue avec le bébé.
« Dwayne Ray, viens que je te présente nos nouveaux amis. Dis bonjour. »
Il était tout petit avec une peau si fine qu’on voyait pratiquement au travers. Il m’ a rappelé l’écorché de la salle de biologie de Hughes Walter.
« Il est adorable, ai-je fait.
– Tu le penses vraiment ? Tu comprends , je l’aime à la folie ça s’est sûr, mais j’arrive pas à me sortir de l’idée qu’il a la tête plate.
– C’est normal. Ils sont comme ça au début, et au bout d’un moment, c’est comme si le front se bombait d’un seul coup.
– Ah bon ? Je ne savais pas. On ne me l’a jamais dit.
– C’est la vérité. J’ai travaillé dans un hôpital. J’ai vu tout un tas de nouveau-nés, ils avaient tous la tête plate comme une limande. »
Elle a pris un air sérieux et a dorloté son bébé un moment sans rien dire.
« Alors qu’est ce que t’en penses ? ai-je dit finalement, c’est d’accord pour qu’on s’installe ?
– C’est d’accord ! « . L’espace de quelques secondes, ses grands yeux et sa façon de tenir le bébé m’ont rappelé Sandi. La dame au chariot Safeway aurait pu les peindre toutes les deux : Madone étonnée aux yeux de tournesol.
« Evidemment que tu peux t’installer, a-t-elle ajouté. J’étais pas sûre que tu aurais envie.
– Et pourquoi pas ?
– Ben! mon Dieu, t’es là toute mince et intelligente et mignonne et tout ça, et moi et Dwayne Ray, tu vois, on est à comme des pauvres imbéciles à essayer de s’en sortir. Quand j’ai fait passer cette annonce, je m’suis dit : C’est bien quatre dollars dans le trou des toilettes ; qui est-ce qui serait assez cinglé pour venir s’installer avec nous ?
– ça suffit. Arrête de parler comme si tu ne valais pas un clou. Et moi, qu’est ce que je suis ? Juste une péquenaude qui sort de Dieu sait quel bled paumé, avec cette enfant adoptée que tout le monde me répète qu’elle est bête comme un tas de cailloux. J’ai rien à t’envier , ma fille. Crois-moi. »
Lou Ann s’est mis la main devant la bouche..
– Quoi ? j’ai demandé.
– Rien. »
Je voyais très bien qu’elle souriait.
 » Allons qu’est ce qu’il y a ?
– ça fait si longtemps, a-t-elle fait. Tu parles exactement comme moi.  » p 96

.

Challenge littérature américaine chez Noctenbule et Challenge Romancières américaines chez Miss G 

challenge romancieres americaineschallengeusa

Publicités

9 réflexions au sujet de « L’arbre aux haricots – Barbara Kingsolver »

    • Bonjour Philippe 🙂
      Cet arbre est important pour la petite fille Turtle 🙂 ces premiers mots seront haricots, carottes, pomme de terre et son livre préféré est un livre de botanique 🙂
      Bon dimanche 🙂

    • Un livre que j’ai lu au bon moment 🙂 il m’a charmé avec quelques lectures maussades …
      Je crois même qu’il y a une suite 🙂
      Bises et à bientôt 🙂
      Le choix de la prochaine LC est pour toi 🙂
      Bisesss

  1. Je suis surprise de cette lecture commune avec Edualc, Valentyne
    Est-ce toi qui l’a entraîné dans cette histoire bien loin de son registre littéraire ? 😉
    Jolie histoire pour cet avant Noël. Merci d’avoir partagé cette LC avec nous autres 😆
    Bon dimanche et gros bisous illuminés !

  2. En lisant ta chronique je me disais « tiens, je lirais bien ce bouquin »…et puis le personnage de Turtle m’est revenue en mémoire ! en fait, je l’ai lu il y a, hou, longtemps…et j’avais bien aimé, déjà.
    Merci de ce bain de jouvence 🙂

  3. Ping : Les cochons au paradis – Barbara Kingsolver | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s