Automne – Venus Khoury Ghata

La surface d’un automne

Est inversement proportionnelle à la hauteur de sa tristesse

Le nuage interrogé multiplie sans difficulté le basilic

par le safran.

 

Répètes après moi :

La distance entre deux pluies se mesure par arpents de silence

Et le périmètre d’un mois est divisible par son rayon de lune.

Cela va de soi

 

Venus Khoury Ghata – Anthologie Personnelle

 

poème avec dédicace spéciale pour Soène 🙂

Publicités

15 réflexions au sujet de « Automne – Venus Khoury Ghata »

  1. C’est curieux ! Mais ça ne laisse pas indifférent ! Comme dit Mind c’est le ressenti qui compte eh bien alors pour une fois je dis comme lui (qu’il n’y prenne pas goût en revanche 😆 ) !!! Tu nous dégottes toujours des auteurs !!! Bises♥

    • Coucou miss Aspho 😉
      Depuis que les « jeudis poésie » existent je prends un recueil de poème par quinzaine à la bibli : de belles découvertes parfois, d’autres fois moins…
      En ce moment, je lis « l’alphabet des ombres » de Jean Joubert 🙂 il y a plusieurs poèmes inspirés par des tableaux de Magritte qui me plaisent 🙂
      Bisessss

  2. moi ça ne me fait pas sourire , je suis sidéré par la magie magnifique qui se dégage de ces quelques lignes ! C’est trop beau… cette femme est extraordinaire

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s