L’hippocampe – Robert Desnos

jeudi-poesie

Gloire ! Gloire au bel hippocampe,
Cheval marin, cheval de trempe,
Qu’aucun jockey n’a chevauché,
Qu’aucun cocher n’a harnaché.

Hip ! Hip ! Hip ! Pour l’hippocampe.

Gloire ! Gloire au bel hippocampe. 
Dans une poche, sur son ventre, 
Il porte et il couve ses œufs. 
Là, ses petits sont bien chez eux.

Hip ! Hip ! Hip ! Pour l’hippocampe. 

(Robert Desnos, Chantefables, 1944-1945)