HELP …..et petit concours à la fin

 olivia-desir-histoire

 

Comme vous le savez, je suis une passionnée de lecture et de bouquins. J’arpente les blogs à la découverte de pépites, de surprises et de coup de coeurs. Je note …dans un carnet au départ, directement maintenant sur un des mes sites préférés, Babelio pour le nommer.

Et bien figurez vous que lundi , au moment d’aller noter une énième merveille, j’ai cliqué par hasard et je suis arrivée sur cet écran.

babeliovalentyne

Et là , j’ai beau ne pas être forte en maths, je suis plutôt une fille quelconque dans mon genre, j’ai vu tout de suite qu’il y avait un problème.
Parce ce que 915 livres en tout dont 323 lus, 341 à lire et 190 en pense-bête cela ne faisait pas du tout le compte. Pour vérifier, j’ai pris ma calculette et là je me suis rendu compte que ma bibliothèque virtuelle il y avait 61 livres dans les limbes, la quatrième dimension, l’espace temps… que sais je encore ?

N’écoutant que ma vocation avortée de journaliste, je décidai de mener l’enquête, nuitamment, car quand même c’est plus discret. J’ ai donc revêtu mon costume de jument verte (à mi-chemin entre Fantômette pour l’incognito et la petite sirène pour les paillettes ). N’écoutant que mon courage, j’ai respiré un bon coup et j’ai plongé tête la première dans Babelio.com, en apnée. J’avais pris garde de prendre une lampe frontale (parce que j’ai peur parfois, seule dans le noir)

Tout était plutôt bien rangé : la littérature française d’un côté, la littérature américaine de l’autre, les polars qui se recoupaient, les siècles qui se chevauchaient. J’étais ébahie devant tant de titres qui se bousculaient devant mes yeux, essayant de m’attraper de leurs petites pages carnivores, mais vous me connaissez, je suis efficace, neutre et désintéressée et je n’oubliais pas mon idée de trouver MA liste de livres manquants.

Quand soudain au détour d’un corridor, je tombais nez à museau avec le gardien de ces lieux magiques. Ce rat, je l’ai reconnu tout de suite, il avait un air de famille avec un rat de mes amis, le rat Ramoli pour le nommer. Il m’adressa tout de suite la parole :

– Content de te voir, Valentyne, moi, c’est le Rat Belio, le rat de cette immense bibliothèque , on t’attendait , c’est le chantier dans ta liste. Tu as rendez vous dans cinq minutes à l’Unité.

– L’unité ? ai je bafouillé, inquiète, mais c’est la première fois que je viens par ici : où est elle ? Je m’y perds entre ces catégories, ces titres, et autres lecteurs.

– Pas de souci, c’est pas compliqué : l’Unité c’est au sud de la frontière, à l’ouest du soleil ! entre les essais et les recueils de poésie.

Laissant le Rat Belio à son inventaire, je poursuivis donc mon cheminement dans les liens, les interviews d’auteurs, les citations diverses. Je me suis pris au passage un cinq étoiles en pleine tête mais j’ai poursuivi vaillamment ma route jusqu’à une minuscule porte qui m’annonça « Vous êtes parvenus à l’Unité, veuillez insérer votre passe Navigo, après vérification de l’identité, la bobinette cherra et la porte s’ouvrira »

C’est là que tout a basculé, j’avais oublié mon passe si utile (je ne le prend jamais avec mon costume de la jument verte). J’ai alors entendu une voix anonyme et caverneuse me dire. « Vous ne partirez pas sans votre passe Navigo. Nous allons rester ensemble c’est tout, jusqu’à la nuit des temps. Personne ne peut vous libérer ! »

J’en ai encore des sueurs froides et je profite d’une des failles du système de sécurité de Babelio pour vous appeler à l’aide :  » s’il vous plait, gentils lecteurs, aidez moi à sortir de Babelio ! Délivrez Moi ! « 

navigovert_modifie-2

Les mots collectés par Olivia

neutre – frontière – identité – reconnaître – quelconque – anonyme – personne – moi – unité – seul – ensemble

Le concours : Comme indiqué dans le titre, il y a un petit concours pour gagner…Un livre…… de votre choix (dans la limite de 25€, sur le site de référence femme-qui-monte-a-cheval-avec-les-deux-jambes-du-meme-coté.com)
Pour participer, pas besoin de me montrer votre passe Navigo. Il faut m’envoyer un mail (adresse en haut à droite du blog) avec le maximum de titres de livres (et de leur auteur) qui figurent dans le texte ci dessus (il y en a plus de 10 😉 )

Il faut également m’indiquer dans ce mail le livre que vous souhaitez gagner.

Pour participer vous pouvez être homme, femme, enfant, animal (chat, bison, belette….cheval ou âne …..) , végétal. Et il faut résider en France Métropolitaine ou en Belgique.

Toute réponse dans les commentaires ne sera pas prise en compte. Vous avez jusqu’à mardi 22 octobre minuit (résultats le 23 octobre). Le gagnant sera celui ou celle qui aura trouvé le plus de titres (tirage au sort en cas d’ex aequo)

Des indices ici 

Publicités

39 réflexions au sujet de « HELP …..et petit concours à la fin »

  1. Quel cerveau, Valentyne, j’en reste baba chaque semaine 😉
    Je n’ai pas vu tes mots et je n’ai pas vu les titres des livres, mais là, à 7 h 34, je n’ai pas dit mon dernier mot 😆
    Bravoooooo
    Bisoussssss

  2. Ping : Attends-moi | Désir d'histoires - Olivia Billington

  3. Hénaurme ! Brillantissime ! Les mots me manquent. De toute façon, il ne passeraient pas le seuil de ma mâchoire décrochée par le rire. Chapeau bas !

  4. Oui, trop fort ! Je n’ai même pas réalisé en commençant la lecture qu’il s’agissait du défi d’Olivia. Tu ne l’aurais pas écrit à la fin, je n’y aurais vu que du feu !
    Il t’arrive de ces trucs quand même… 🙂

  5. Encore une histoire sortie de l’un de tes tiroirs à merveilles,heu, pardon, je veux dire sous tes sabots magiques. 😀 Je suis scotchée par ta fabuleuse imagination. 😀 Le dessins correspond bien à l’idée que je me faisais de toi. 😉

  6. Ping : Petit concours chez Valentyne | Les facéties de Ceriat

  7. Ping : My Way |

  8. impressionnant, lorsqu’on le lit la première fois on y voit que du feu, on aime beaucoup l’histoire, et puis tout à coup apparait le concours et là c’est magique ! trop fort ! j’aimerai participer à ce concours mais je ne trouve pas ton adresse mail, merci

  9. Je suis un chat-huant transformé en hulotte…
    Ah ! c’est un tout p’tit peu pareil !
    Me voici accro à l’exercice. Les addictions, bah ! ça se transmet… Alors maintenant que je suis mordue par l’hameçon de la jument verte, ben… va falloir bosser

  10. Ping : La nébuleuse du sommeil, narcose, premier de cordée | L'impermanence n'est pas un rêve

  11. Ping : Sphinx etc….. | La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s