Boris Vian – Cantilènes en gelée

MA SOEUR

« J’avais demandé, pour mes quatorze ans
Une soeur de mon âge
Elle est arrivée dans un panier blanc
Une rose au corsage
J’ai défait le noeud du ruban de soie
Qui la tenait captive
Et j’ai donné dix sous au commissionnaire.
Elle avait des yeux comme des balais
Une bouche en forme de rémoulade
Un oeil de fémur, un port du jument
Elle était ravissante.
J’aime beaucoup les jolies filles
Je les prends dans mes bras
Je les renifle, je les touche,
Je les serre et je m’en sers
J’étais content d’avoir une soeur

Mais je regrettais mes dix sous ».

Boris Vian – Cantilènes en gelée

Sur une idée de Chiffonnette

citation

Publicités

2 réflexions au sujet de « Boris Vian – Cantilènes en gelée »

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s