Versailles

logo-plumes2-lylouanne-tumblr-com

C’est moi, la reine de Versailles ! En toute modestie bien sûr ! Petite par la taille mais indispensable à l’équilibre de ce spectacle que sont les Grandes Eaux de Versailles, je suis une reinette à défaut d’être une reine. 

On me voit rarement sur les photos mais c’est parce que je ne reste jamais immobile, je saute d’une fontaine à l’autre, je virevolte, telle la mouche du coche, et du coup les photographes ne m’immortalisent pas. Il leur faudrait se pencher par-dessus le parapet et je crois qu’ils ont peur de la noyade ou de la couleur de l’eau ces freluquets !   Tenez regardez sur la photo (*) avec ce grand dadais de Pégase : et bien je suis cachée tout en bas à gauche, entre les gouttes, impossible de me voir avec le débit des jets d’eau de toutes parts.

grandes_eaux_musicales-versailles-de_givry730x340_0

Un jour, je serai reconnue à ma juste valeur et je serai aussi célèbre que toi, Jean,  O mon cher Jean, trésor de ma vie ! Depuis que tu ne déambules plus dans les jardins de Versailles entre les belles dames en toilettes somptueuses, la vie au Château n’est plus la même ! Comme elles étaient belles ces élégantes, toutes en froufrou, gorges pleines et haletantes, cascade de bijoux scintillants, chutes de reins somptueuses cachées sous les dentelles, grains de beauté éphémères. Je les revois frémissantes lors de tes réparties, yeux troubles de désir contenu, flux et reflux de passions inavouées.

Il faut vivre avec son temps et le mien est celui des grands spectacles pyrotechniques. Le soir, Sons et Lumières au Château me brûlent, m’aveuglent et m’assourdissent presque et ce n’est que lorsque la nuit est bien avancée que je peux enfin profiter de la fraîcheur de la nuit étoilée. A l’aube, je sors alors avec ma petite robe verte brillante, pour ma première baignade loin du regard des curieux. Je grimpe sur Pégase et tout en haut, je glisse sur sa croupe rebondie comme sur le plus grand toboggan du monde, plongeant avec délice dans ma piscine sous une pluie perpétuelle. Je vois alors s’éloigner dans le petit matin plein de rosée les derniers fêtards à la dérive dans ce jardin immense de Versailles. 

Les mots collectés par Asphodèle

aube – fontaine –  débit – grand – fraîcheur – cascade – baignade – chute – flux – dérive – trésor noyade – trouble – goutte – gorge – glisser -grain

 

(*) SOURCE de la photo :  il faut laisser défiler le diaporama jusqu’à la photo en question

La consigne des Impromptus littéraires

Le beau temps revient enfin, mais peut-être que chez vous ou en vacances vous avez pu voir :

Une Piscine sous la pluie

Racontez nous, en vers ou en prose, les sensations qu’évoque pour vous cette image…

 

Publicités

40 réflexions au sujet de « Versailles »

  1. Ping : Les Plumes, thème n°8, LES TEXTES EN EAU ! | Les lectures d'Asphodèle, l'écriture et les humeurs…

  2. Sacré grand dadais de Pégase.Très jolie balade en eaux et jardins qui me maisse « coa » d’admiration.A bientôt.Moi,cette semaine je suis remonté plus loin dans le temps.

    • Coa,coa? Il faut que je te dise que Pégase n’est pas un grand dadais mais un grand dada (faute de frappe de la grenouille) 😉 A bientôt Claude , je passe te faire un coucou à midi :-), je n’ai pas réussi à laisser un comm ce Week End 😦

  3. Modrone-Eeguab est remonté au Moyen-Âge et toi au temps de la splendeur de Versailles, ton texte est très beau, on s’imagine que ce pourrait être une femme qui parle, plutôt qu’une grenouille, bravo ! 😉

  4. C’est exactement ce que je me suis dit quand j’ai visité Versailles ! Et Bravo pour les références et clins d’oeil si judicieux comme la belle photo de Pégase, c’est d’une raffinerie digne d’une reine de Versailles ! 🙂

    • Je ne les ai jamais vues ces grandes eaux 🙂 par contre deux sorties scolaires dans les jardins ( la première fut un grand stress, j’ai eu peur d’égarer un des enfants dans les allées : j’en avais 7 à surveiller et qu’est ce que ça cavale à 9 ans 🙂
      Bonne semaine Mind 🙂

  5. Oh oui tu es Caméléon finalement ! Quel bel endroit pour vivre en tant que Reinette…
    J’ai eu la chance de voir l’un de ces spectacles il y a quelques années…
    J’en garde un merveilleux souvenir, c’était grandiose.
    Très beau décor vu des yeux d’une grenouille 🙂

  6. Ping : La jument verte

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s