Versailles

logo-plumes2-lylouanne-tumblr-com

C’est moi, la reine de Versailles ! En toute modestie bien sûr ! Petite par la taille mais indispensable à l’équilibre de ce spectacle que sont les Grandes Eaux de Versailles, je suis une reinette à défaut d’être une reine. 

On me voit rarement sur les photos mais c’est parce que je ne reste jamais immobile, je saute d’une fontaine à l’autre, je virevolte, telle la mouche du coche, et du coup les photographes ne m’immortalisent pas. Il leur faudrait se pencher par-dessus le parapet et je crois qu’ils ont peur de la noyade ou de la couleur de l’eau ces freluquets !   Tenez regardez sur la photo (*) avec ce grand dadais de Pégase : et bien je suis cachée tout en bas à gauche, entre les gouttes, impossible de me voir avec le débit des jets d’eau de toutes parts.

grandes_eaux_musicales-versailles-de_givry730x340_0

Un jour, je serai reconnue à ma juste valeur et je serai aussi célèbre que toi, Jean,  O mon cher Jean, trésor de ma vie ! Depuis que tu ne déambules plus dans les jardins de Versailles entre les belles dames en toilettes somptueuses, la vie au Château n’est plus la même ! Comme elles étaient belles ces élégantes, toutes en froufrou, gorges pleines et haletantes, cascade de bijoux scintillants, chutes de reins somptueuses cachées sous les dentelles, grains de beauté éphémères. Je les revois frémissantes lors de tes réparties, yeux troubles de désir contenu, flux et reflux de passions inavouées.

Il faut vivre avec son temps et le mien est celui des grands spectacles pyrotechniques. Le soir, Sons et Lumières au Château me brûlent, m’aveuglent et m’assourdissent presque et ce n’est que lorsque la nuit est bien avancée que je peux enfin profiter de la fraîcheur de la nuit étoilée. A l’aube, je sors alors avec ma petite robe verte brillante, pour ma première baignade loin du regard des curieux. Je grimpe sur Pégase et tout en haut, je glisse sur sa croupe rebondie comme sur le plus grand toboggan du monde, plongeant avec délice dans ma piscine sous une pluie perpétuelle. Je vois alors s’éloigner dans le petit matin plein de rosée les derniers fêtards à la dérive dans ce jardin immense de Versailles. 

Les mots collectés par Asphodèle

aube – fontaine –  débit – grand – fraîcheur – cascade – baignade – chute – flux – dérive – trésor noyade – trouble – goutte – gorge – glisser -grain

 

(*) SOURCE de la photo :  il faut laisser défiler le diaporama jusqu’à la photo en question

La consigne des Impromptus littéraires

Le beau temps revient enfin, mais peut-être que chez vous ou en vacances vous avez pu voir :

Une Piscine sous la pluie

Racontez nous, en vers ou en prose, les sensations qu’évoque pour vous cette image…

 

Nuages….

Un nuage est un agneau au petit matin rose
Un nuage de giboulée transie dès midi.
Une Barbapapa sirupeuse pour le goûter
Une écharpe sur les gratte-ciel quand tombe le crépuscule.
Une vague de douceur dans la mousse de la baignoire
De tempête, d’orage au moment de sortir
De coton de la douce couette
De mots pour l’histoire du soir
De rêves pour les enfants sages comme des orages.

.

Français : Opposition entre les nuages roses v...

Français : Opposition entre les nuages roses venant du Sud et les nuages noirs au Nord (Photo credit: Wikipedia)

 
Textes écrits dans le cadre de cet atelier (cours d’écriture créative à distance) que m’a fait connaître Cécile d’Ecrimagine