Peut-être

DELVAUX

Paul Delvaux

Devant la porte close et illuminée, la jeune femme blonde toute de rouge vêtue s’interroge, dans une immobilité inquiète et silencieuse.
A gauche d’un long convoi sinistre, l’inconnue aux longs cheveux ondulés, hésite à entrer, inquiète de l’accueil prévisible.
En face d’un long train de marchandise, baignée dans une lune et une nuit sans nuage, l’étrangère au manteau rouge, compte les secondes avant de pousser cette porte tant espérée et tant redoutée. Dans cette rue sans personne, ell se sent seule face au monstre qui l’attend peut être. Dans la nuit douce mais sans étoiles, elle ne peut compter que sur elle même. Passant le long du mur blanc, l’enfant prodigue, repart d’un pas pressé. Dans un futur proche, elle reviendra et osera pousser cette porte, d’un geste calme et décidé, lors d’une nuit étoilée…. peut être.

.Texte écrit dans le cadre de cet atelier (cours d’écriture créative à distance) que m’a fait connaître Cécile d’Ecrimagine

Publicités

6 réflexions au sujet de « Peut-être »

  1. j’aime beaucoup ce peintre qui a un musée dédié sur la côte belge
    et très beau texte d’accompagnement
    une porte vers le rêve et peut-être, la liberté et l’évasion

  2. Merci Denis 🙂
    J’aime aussi beaucoup ce peintre (je n’ai pas visité ce musée …. la Belgique n’est pas très loin donc pourquoi pas une escapade ….un jour)
    Bon Week end 😉

  3. Je te remercie de ton commentaire sur mon texte (la mamie rock n’roll). A notre atelier d’écriture, nous n’avons pas d’animateur aussi, il nous arrive souvent « d’emprunter » des thèmes qui nous ont plu, ça et là, sur le net. C’est ainsi que tu as pu reconnaître un thème que tu avais traité chez Skriban. J’ai également écrit à partir de ce tableau de Delveaux, proposé à notre imagination par le blog « mil et une », dont tu trouveras le lien sur mon blog.
    Si tu as envie de lire ma production: http://mamido55.over-blog.com/article-rendez-vous-secret-107372870.html , inspirée par ce tableau ainsi que par une chanson de Ferrat intitulée « le chef de gare est amoureux »

    • Bonjour Mamido (on se croise souvent chez les impromptus)
      cela fait toujours plaisir de lire des textes d’autres personnes sur le même sujet, tant de choses possibles surgissent de l’imagination juste avec quelques mots ou une image comme support 😉
      Pour Mil et Une j’ai participé une ou deux fois mais on ne peut pas suivre tous les ateliers intéressants 😉
      je vais aller lire ton texte en écoutant Jean Ferrat 😉
      Bon dimanche 😉

    • Pour ma part , je n’ai aucune idée de ce qu’il y a derrière la porte
      Je trouve ce tableau fabuleux car comme la jeune fille est de dos , on ne peut absolument pas se faire une idée de ce qu’elle pense (un visage trahit tant de sentiments) . Je l’ai juste imaginée en retrait mais pourquoi en retrait ?
      Bon dimanche Mind

Poster votre avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s